Chuck : agent 0,07

Publié le par Picha

Série : Chuck
Egéries : Yvonne Strahovski, Sarah Lancaster, Julia Ling
Styles : bombes atomiques

  

        Me voilà de retour pour vous concocter un de mes post erratiques, aujourd'hui consacré à l'excellente série "Chuck".
        L'histoire est celle de ce gentil garçon Chuck Bartowski, trentenaire un peu looser depuis qu'il s'est fait virer de Stamford (accusé d'avoir triché aux examens), et que son grand amour de fac l'a plaqué pour son meilleur ami (Brice), celui là même qui l'avait injustement accusé. Aujourd'hui il vit chez sa grande soeur Ellie,  exemple de réussite professionnelle et affective, et son petit monde se résume à son boulot de responsable dans un grand magasin d'informatique (Buymore), dans lequel il encadre une équipe de bras cassés, dont son meilleur ami Morgan.


Mais un jour il reçoit un email très particulier de Brice qui lui imprime dans le cerveau l'Intersect (base de données de la CIA et la NSA confondues), l'originale ayant été détruite par Brice juste avant. Chuck passe donc du jour au lendemain du statut de "Mr-tout-le-monde" à celui d'agent du gouvernement, et pour éviter que ce qu'il possède tombe entre de mauvaises mains, on lui colle aux basques deux agents secrets, le terrifiant John Casey et la sublime Sarah Walker (aucun lien). Et bien sur, pour assurer sa couverture, Sarah jouera le rôle de sa petite copine, ce qui va créer de délicieuses tensions, vous vous en doutez bien.


      Sur cette base un peu poussive, cette série s'en sort vraiment bien. Tout en étant légère et drôle, elle réussi la double prouesse d'être à la fois rythmée, riche en rebondissements, et de rendre ses personnages attachant par delà le côté burlesque des situations (en particulier avec l'équipe déjantée de geeks du Buymore).


      Enfin, côté égérie, c'est une véritable pépinière ! Le créateur de la série a en effet la très bonne habitude de recruter des actrices qu'on avait déjà remarquées comme mon coup de coeur "Rachel Bilson" (Newport Beach), mais aussi "Jordana Brewester" (Fast and furious), ou encore "Sarah Lancaster" (Scrubs). Et le personnage de Sarah (Yvonne  Strahovski) au départ un peu terne en femme fatale, devient vite attachant (autant par son côté sexy que par son côté fragile). Je recommande donc vivement ce tv show.

Picha


Publié dans A voir

Commenter cet article