Unforgettable : plaisir coupable.

Publié le par Picha

Unforgettable 1

       Il existe des séries dont l'attrait repose essentielement sur le ou les personnages principaux. C'est ce qui a d'ailleurs en partie motivé la création de ce blog à l'origine. Unforgettable entre dans cette catégorie pour les pires et les meilleures raisons.

 

Quel genre de série ?

 

        Unforgettable est le nouveau procedural de CBS cette année, un genre croisé entre le policier et le puzzle game, où comment créer des séries qui ne demandent pas trop d'efforts de réflexion aux spectacteurs. Les plus illustres ont fait les beaux jours (et les bourses pleines) des grosses chaînes américaines, Les experts, NCIS, The Mentalist, j'en passe et des meilleures.

 

Attention, voilà le pitch !

 

        On suit les péripéties de Carrie Wells, atteinte d'une maladie rare, l'hyperthymésie, la condamnant à se souvenir de tout ce qu'elle voit ou entend. Son ancien partenaire (et ancien amant) lui demande de redevenir flic, ce qu'elle finit par accepter sans trop se faire prier.

Unforgettable 2

 

      En trame de fond, il y a le sombre passée de la belle (j'y reviendrai) dont la petite soeur a été kidnappée et tuée quand elles étaient enfants, affaire que Carrie n'a jamais pu résoudre à ce jour, sa mémoire lui faisant défaut juste pour cette période précise (pas de bol !).

Et pour la séquence émotion, elle s'occupe aussi de sa maman atteinte d'alzheimer, ce qui est le deuxième côté "ironie du sort" du scénario.

 

Qu'en dire alors ?

 

Cette série se regarde, mais pas forcément pour les raisons qu'on croit, au contraire. Certes, tout est fait pour mettre en valeur notre héroïne, Poppy Montgomery ( FBI : porté disparu) , plus belle, plus plantureuse et plus rayonnante que jamais, mais rapidement c'est cet aspect qui fonctionne le moins. On sent que l'actrice a décroché SON tv show, et que c'est elle la star, elle qui fait vendre, à tel point qu'elle peine a être crédible dans son rôle de flic. Le pire c'est que je ne jette pas la pierre à Poppy, qui semble être plutôt sympathique dans toutes les interviews, mais son côté "nature" et  "cool" l'empêche de donner de la profondeur au personnage. Dans un épisode, soit elle prend son visage "introspection", quand elle cherche dans sa mémoire, soit elle est tout sourire, entre séduction et déconnade.

 

Unforgettable 5

Unforgettable 7

 

 

        Cette maladie dont est atteinte Carrie Wells devient alors un simple outil, un peu comme si les acteurs avaient la cassette de l'épisode pour les aider à résoudre les enquêtes. Pourtant, ce type de pathologie doit potentiellement grandement compliquer la vie des personnes qui en sont atteinte. Être le seul à se rappeler de tout, ça doit être un fardeau, un mur qui vous isole du monde en quelque sorte. Ici, à part les savoureux souvenir de couple d'avec son ex (situation qui serait juste génante dans la vraie vie), et le blocage sur ceux concernant sa soeur, il n'y a pas grand chose d'autre.

Unforgettable 3

 

Et pourquoi continuer si c'est de la daube ?

 

Et bien, pour deux raisons :

        D'une part, tout n'est pas à jeter, les autres acteurs sont crédibles et attachant (en particulier Dylan Walsh, chirurgien de Nip tuck), même si l'autre femme flic de l'équipe (Daya Vaidaya) est un peu agaçante (contraste idéal pour magnifier encore un peu plus Carrie). A noter, la petite geek de l'équipe ( Britt Lower), personnage sympathique, quoique déjà vu.

 

Unforgettable

 

       D'autre part, c'est un plaisir coupable que je ne me refuse pas. Je préférais largement Poppy (en blonde) dans FBI : porté disparu, personnage plus fragile et bien plus torturé, mais je ne désespère pas de voir Carrie Wells évoluer, surtout une fois que CBS sera assuré d'avoir fidélisé un public (si cela arrive).

 

Unforgettable 8

 

 

Picha

 

PS : il faudra dire aux scénaristes d'arêter de teindre les blondes en rousses et de les mettre en débardeur kaki ! (Confère aussi Olivia dans Fringe)

Commenter cet article

Angelilie 14/06/2017 22:13

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. lien sur mon pseudo. au plaisir