Poppy Montgomery présente...

Publié le par Picha

Série : FBI : porté disparu (Série policière)
Egérie
: Poppy Montgomery (
Samantha Spade)
Style : blonde hitchcockienne
   

undefined            Je tiens tout particulièrement à commencer ce modeste blog par Poppy, car c'est un peu grâce à elle que je suis ici aujourd'hui. Non pas qu'elle m'ait sauvé la vie, mais juste que je dois reconnaître que l'idée de ce blog m'est venue en regardant un épisode de "FBI : porté disparu". C'est le meilleur exemple de l'égérie fatale qui vous scotche le temps nécessaire devant l'écran pour se rendre compte que la série est très bonne.
            Contrairement aux experts (diffusés sur la même chaîne aux USA), la série ne se base pas sur la plongée dans un milieu existant dans la réalité, mais dans celle d'une section inventée qui aurait pour objectif de retrouver les personnes fraîchement disparues. Notez que dans un pays comme les USA ça devrait faire pas mal de monde, même juste pour une ville, mais bon, là apparemment ils ont le temps de bosser à chaque fois sur un cas précis. L'agent Samantha Spade, que joue notre jolie Poppy, aidée de ses coéquipiers, aura donc principalement pour tache de fouiller le passé des disparus et de leur entourage, quitte à faire remonter des trucs assez moche. On n'est donc pas ici dans une série à la "Profiler" avec plein de tueurs en série détraqués qui font froid dans le dos, même si certains épisodes montrent une réalité assez glauque, et une nature humaine pas toujours à son avantage.
                Ce qui fait la réussite de cette série, en plus du charme de Poppy, c'est que le créateur, Hank Steinberg, distille très vite, au milieu d’enquêtes haletantes, des éléments de la vie de ses personnages, et en ce qui concerne Sam, une relation à peine finie avec un homme marié se trouvant être son patron, le charismatique Jack Malone, chef de cette section de recherche. Une autre idylle avec l'un de ses partenaires sera ensuite envisagée dans les saisons ultérieures, mais les choses ne seront pas non plus faciles pour notre héroïne.
Point de vue égérie, cette beauté froide révèle à la ville un tout autre tempérament, et ce contraste entre son rôle et son image d'actrice, je trouve que c'est que du bonheur !

Egérie dauphine : Roselyn Sanchez (saison 4).
Lien sympa

Publié dans A voir

Commenter cet article

Nonette 07/12/2007 17:09

Bon alors je vais commenter cet article car il me touche au plus profond de mon coeur. Oh traitre infâme! Oh, grande vilainie! Comment peux-tu comparer "FBI: porté disparu" à "Profiler", alors que cette seconde série est la meilleure série jamais réalisée!!! Là au moins il y a de l'emotion ! Bon, en tant que "fille", je ne me permets pas d'emettre un jugement sur l'attractivité de l'actrice "Poppy" mais si je reçois l'autorisation du maître de ce blog, j'ecrirais un article sur Sam à faire palir les autres auteurs!!!

Picha 08/12/2007 00:08

Ce serait un grand honneur que la grande fan de Profiler que tu es me fasse un petit article sur la série et sa/ses égéries potentielles, sachant que le côté égérie peut tout à fait être envisagé du côté charisme et/ou jeu d'actrice de qualité de la personne choisie. Et vu que tu serais la première fille a intégrer l'équipe, je t'autorise même à choisir un équivalent masculin si tu le souhaite (ou juste en conclu ou en petit plus de fin, comme qd je mets "égéries alternative" à la fin). On pourrait appeller ça le "beau gosse", ou le "bellatre", le pygmalion, "le mec canon", ou peut-être aussi "le ptit cul", mais là ça me met mal à l'aise. Voilà, en vous remerkiant, d'avance (enfin, si ça te dit).Picha