Bataille d'étoiles galactiques

Publié le par Picha

Série : Battlestar Galactica (Science-fiction, mais pas que)
Égéries : Tricia Helfer, Grace Park, Kandyse McClure, ...
Styles : blonde fatale contre le reste du monde

undefined
         A première vue, BTG est une bonne vieille série de SF à papa, Star Trek et consorts, d'autant que ce programme est l'adaptation remaniée d'une série très 70's « Battlestar Galactica – 1978 ». Mais, s'il est vrai que les thèmes évoqués sont des grands classiques de la SF (robots humanoïdes,invasion planétaire, batailles spatiales, mythe de l'exode vers le monde oublié des origines), on se rend compte très vite que c'est peut-être plus une série d'intrigues politiques que juste un énième mix des deux Stars du genre (Wars et Trek). Et le pire, c'est que c'est plutôt réussi ! Que ce soit la menace omniprésente des Cylons (vilains robots exterminateur qui poursuivent les derniers hommes sans relâche), les trames internes passionnantes (les rapports gouvernement/armée, intérêts des civils contre sécurité militaire), ou enfin les intrigues propres aux personnages (amitié, amour), cette série fonctionne à merveille, nous tenant en haleine au point d'avoir l'impression de faire partie de cette flotte qui fuit, qui espère, et surtout qui tremble.

        En terme d'égéries, il y a deux camps. D'une part, il se trouve que des Cylons à l'apparence humaine sont infiltrés dans la flotte, ce qui est non seulement une ficelle scénaristique très efficace (tout le monde est suspect), mais ce qui surtout nous fournis un ensemble de personnages à la plastique parfaite (quitte à se créer, autant se faire canon !). La grande représentante en est "numéro 6" (Tricia Helfer), blonde fortement siclonnée (il y a plusieurs clones de chaque modèle), tantôt fatale, tantôt meurtrie. Ensuite de l'autre côté, il y a l'équipage avec le Lt. Kara "Starbuck" Thrace (Katee Sackhoff), pilote de génie tendance tête-brûlée, le Lt. Sharon "Boomer" Valerii (Grace Park), belle asiatique dont le destin tourmenté la rend assez attachante, ainsi que Anastasia "Dee" Dualla (Kandyse McClure), jolie métisse en charge des communications. Ma préférence va à Boomer, mais vous l'aurez compris, cette série est une mine d'égéries. 
Or, égéries + finesse du scénario + qualité des effets spéciaux = fan de série content.

Picha 

Publié dans A voir

Commenter cet article